Reconduction du dispositif TODE : une réponse à une demande forte des syndicats !

Cette annonce est une bonne nouvelle ! La reconduction était demandée avec insistance depuis l’année dernière par la FNSEA et JA, pour soutenir la compétitivité et l’emploi agricole mis à mal par une concurrence exacerbée sur le coût du travail.


Dispositif pérenne jusqu’à fin 2018 et qui visait à soutenir les employeurs de saisonniers agricoles par rapport aux pays européens ayant des salaires minima très inférieurs au SMIC, le dispositif TODE a été transformé en janvier 2019 en mesure temporaire, tout en y intégrant le CICE.


Alors que des filières très « employeuses » de main-d’oeuvre saisonnière telles que la viticulture, l’horticulture, les fruits et légumes sont actuellement confrontées à de grandes difficultés économiques, l’annonce de Julien Denormandie apporte un soutien tangible pour 2021.


Au-delà d’une reconduction d’année en année, la FNSEA et JA demandent à ce que le TODE soit désormais pérennisé afin d’apporter plus de visibilité aux employeurs agricoles.

Retour

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires.

Seuls les adhérents des Jeunes Agriculteurs peuvent commenter l'actualité du site